Beaufort Jura site personnel

Christian Menouillard

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Home Visite du village

Visite

Envoyer Imprimer PDF

Visite proposée par Jocelyne Menouillard

SI LES VIEILLES PIERRES POUVAIENT PARLER...

Beaufort ne se caractérise pas par la présence de monuments à visiter, mais en s’y promenant et en levant un peu les yeux, on y découvre parfois des trésors. Ah ! si les vieilles pierres pouvaient parler ! Elles nous conteraient tous ces faits qui ont marqué notre histoire, nous diraient comment elles ont été les témoins de faits locaux non moins intéressants, nous parleraient de ces personnages célèbres qui ont séjourné dans notre village ; parmi eux, Jacques BAULOT (ou BEAULIEU). Qui est-ce ? Vous le connaissez tous, petits et grands, jeunes et moins jeunes. Tous vous avez chanté sa chanson que vous veniez des quatre coins du monde ou presque. Il s’agit de « Frère Jacques ». Si les vieilles pierres pouvaient parler, elles nous conteraient la vie au temps des seigneurs de Beaufort, lorsque le château dominait de sa haute stature notre village...

DECOUVERTE DE BEAUFORT

(Circuit pédestre et en voiture)

Laisser les voitures Place de la Mairie.

Prendre la Grande Rue et, Place du 11 novembre, (plus communément appelée Place de la Teppe), à voir : le tilleul planté en 1585, sous Henri IV, à ses côtés la croix de pierre, et en face, de l’autre côté de la rue, la maison de la sorcière.

Puis suivre à droite la Route de Bonneville : près du porche de pierre, était autrefois l’Hospice. Un peu plus loin, à droite, emplacement de l’ancien cimetière.

Vous êtes à MONT LE BIEF, quartier particulièrement fleuri . A voir : le lavoir. Prendre la rue à gauche du lavoir. Prendre sur votre gauche la rue du Château dont la dernière maison (à gauche) était autrefois les « granges du seigneur ».

Revenir vers le quartier de l’église : visite intérieure de l’église, découverte (à l'extérieur, derrière l'église) de la croix de fer et de ses symboles. Un peu plus loin, à gauche, le « Castelet ».

Rejoindre le quartier de la mairie et retour aux voitures pour monter à la Côte. Vignoble, panorama, site de la Madonne, pas de "tir aux pigeons", « les tilleuls », site du château (privé).

Reprendre les voitures pour redescendre au village et rejointe l’ETANDONNE. Dans l’une de ces maisons naquit et vécu « Frère Jacques ». A voir : le lavoir.


Mise à jour le Mercredi, 07 Octobre 2009 21:28  

Contact